Ils transportent les élèves handicapés

Angélique, Amélie, Jonathan, Sébastien Vanbenden (directeur Mobi Nord), Jérôme Wolny (dirigeant cofondateur), Jean-Michel, Maryline Guillaume (directrice de l’agence), Sonia et Fabrice Magister (dirigeant cofondateur) © Photo NR

Le Département, chargé d’organiser le transport scolaire des élèves et étudiants en situation de handicap, met en place, si besoin, un service de transport adapté en taxi collectif. Après un appel d’offres, c’est la société Mobi Val de Loire qui a obtenu le marché. Installée début août dans ses nouveaux locaux rue du Bois Bouquin, la société dispose de 200 véhicules de cinq à neuf places, de toutes carburations, avec « 60 % » de véhicules propres.

La société assure également la formation des 200 conducteurs, dont 80 ont été repris à Transdev. Les premières sessions ont commencé fin août et permettent d’obtenir le diplôme de conducteur accompagnateur. Différents volets sont ainsi abordés : premiers secours (PSC1), adaptation aux différents handicaps, gestes et conduite à tenir, etc. On apprend, entre autres, à arrimer un fauteuil mais aussi, en prenant place dans ce fauteuil, à comprendre l’importance d’adapter la conduite et le freinage sur les ralentisseurs et dans les ronds-points.

L’ambition de s’implanter dans la région
« On travaille sur leur savoir-être et leur savoir-faire, de manière à ce qu’ils aient la bonne posture, qu’ils soient à l’aise dans leur mission », expliquent Maryline Guillaume, directrice de l’agence et Fabrice Magister, dirigeant.

Ce dernier n’hésite pas à montrer l’exemple en effectuant lui-même des trajets afin de voir la réalité des difficultés de circulation rapportées par les conducteurs et argumenter si nécessaire auprès des parents. L’équipe de Mobi Val de Loire est sans cesse « en quête d’amélioration » en essayant dans la mesure du possible de mutualiser les transports des élèves depuis leurs lieux de résidence jusqu’à un établissement commun, en fonction des emplois du temps de chacun.
Avec un total de 630 prises en charge sur leurs 200 véhicules, ils transportent « en moyenne trois élèves simultanément ».
La société Mobi-France a son siège à Toulon (Var). En s’installant à Château-Renault, la société a l’ambition de s’implanter dans toute la région Centre-Val de Loire.

Auteur : La Nouvelle Republique.fr | Date : 04/11/2021

Publié le
Catégorisé comme Scolaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *